Communiqué de presse CEN Transparency International Niger

Le conseil exécutif National TI Niger, s’est réuni en session extraordinaire ce  mardi 3 Mars 2020 en vue d’examiner la…

Atelier de validation de la loi portant prévention et répression de la corruption au Niger

Du 26 au 27 Février 2020, Transparency Niger a organisé, à l’Hôtel Terminus de Niamey, un atelier de validation de…

Publication IPC 2019

Transparency International Niger a procédé,  ce jeudi 23 Décembre 2020 à son siège, à la publication de son 25e Indice…

COMMNUNIQUE DE TRANSPARENCY NIGER SUR LA DECISION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE RESPECTER LE MANDAT CONSTITUTIONNEL

La démocratie nigérienne a été arrachée, de hautes luttes par le peuple nigérien tout au long du processus démocratique des…

COMMUNIQUE SUR LA DECLARATION DES BIENS

COMMUNIQUE SUR LA DECLARATION DES BIENSLe Conseil Exécutif National, après une analyse sur la question, fait les constats suivants :-  …

Communiqué de Presse Transparency Niger

Aoû 30 2019

Le Conseil Exécutif National de Transparency International-Niger (CEN/TI-N) a examiné et analysé le contenu  du point de presse de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA) en date du 15 Août 2019 ;


Au regard des sujets évoqués lors de ce point de presse et des cas de fraudes et détournementsrévélés, le CEN/TI-N :
-    Constate que plusieurs secteurs dont les régies financières sont gangrenées par des fraudes ayant entrainé un  manque à gagner au profit du trésor national ;
-    Constate également que les fraudes aux examens et concours sont récurrentes lors des évaluations et recrutements, entrainant du coup une rupture d’égalité qui démontre à suffisance l’ampleur de la corruption active et passive au sein des administrations publiques ;
-    Félicite la HALCIA pour le travail accompli tout en l’encourageant à aller de l’avant pour que tous les auteurs, co-auteurs et complices des infractions commises répondent de leurs actes devant  les tribunaux ;
-    Demande à la HALCIA de s’intéresser de façon permanente et rigoureuse au phénomène de l’enrichissement illicite qui demeure préoccupant au Niger au regard non seulement du niveau de vie des citoyens (pauvreté ambiante) mais aussi de celui du développement du Niger tout  court
( pays sous-développé) ;
-    Invite tous les citoyens soucieux de la sauvegarde des biens publics et engagés dans la lutte contre la corruption et les fraudes diverses à accompagner la HALCIA pour que cette dernière accomplisse les objectifs qui ont sous-tendus sa création.

Fait à Niamey, Niger le 23 août 2019

Pour le CEN/TI-N le Président
Maman WADA

Lu 318 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A Propos de l'Auteur

Newsletter

BON À SAVOIR

Les cas dont traitent les CAJAC vont de la corruption à petite échelle à la grande corruption impliquant des centaines de millions de dollars. Les cas des secteurs et des thèmes, tels que : la passation des marchés publics, la privatisation, l’environnement, les droits de l’homme, la santé, l’éducation, le judiciaire, la douane, les services d’immigration, les permis d’exploitation des petites entreprises, etc…

joomla vector social icons

Nos Partenaires

LOGO-OXFAM-FRANCE.pngNational_Democratic_Institute_NDI_Logo_290313.jpgarton1841.jpgosiaI.jpgtimonde.jpgue.gif