COMMNUNIQUE DE TRANSPARENCY NIGER SUR LA DECISION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE RESPECTER LE MANDAT CONSTITUTIONNEL

La démocratie nigérienne a été arrachée, de hautes luttes par le peuple nigérien tout au long du processus démocratique des…

COMMUNIQUE SUR LA DECLARATION DES BIENS

COMMUNIQUE SUR LA DECLARATION DES BIENSLe Conseil Exécutif National, après une analyse sur la question, fait les constats suivants :-  …

Communiqué de Presse Transparency Niger

Le Conseil Exécutif National de Transparency International-Niger (CEN/TI-N) a examiné et analysé le contenu  du point de presse de la…

La lutte contre la corruption et la promotion de l’intégrité, thème central du concours interscolaire de Transparency Niger.

Pour marquer la 15e édition de la célébration de la journée internationale de lutte contre la corruption sous le thème…

Journée internationale de lutte contre la corruption : Panels des acteurs engagés dans la lutte contre ce phénomène.

En prélude à la célébration de la Journée Internationale de Lutte contre la Corruption célébrée le 09 décembre 2018, autour…

COMMNUNIQUE DE TRANSPARENCY NIGER SUR LA DECISION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE RESPECTER LE MANDAT CONSTITUTIONNEL

Oct 29 2019

La démocratie nigérienne a été arrachée, de hautes luttes par le peuple nigérien tout au long du processus démocratique des années 1990.
-    conformément à nos principes, nous nous sommes engagés à soutenir toute action de consolidation et de promotion de la démocratie et de l’Etat de droit qui passe par le respect de la constitution que le peuple s’est librement donnée ;


-    convaincus que la démocratie et l’Etat de droit doivent être promus et protégés ;
-    convaincus que la rupture de l’ordre démocratique doit être  combattue par les forces démocratiques engagées dans la défense et la sauvegarde des acquis démocratiques ;
-    Convaincus également du combat acharné des forces démocratiques contre le changement de la constitution et la prolongation du mandat présidentiel survenus dans un passé récent.

Le Conseil Exécutif National salue la volonté du Président de la République de respecter le mandat constitutionnel, de remettre le pouvoir à un Président élu en 2021. Cette décision du Président de la République est un évènement de portée historique dans la consolidation de la démocratie nigérienne.
Le Conseil Exécutif National de Transparency International salue également ce courage politique dont  les autres responsables africains ont vivement besoin pour qu’enfin la démocratie et surtout l’alternance au pouvoir soient une réalité sur le continent, épargnant conséquemment des pertes en vies humaines, des arrestations, des brimades et des emprisonnements.
Aussi, le Conseil Exécutif National de Transparency International exhorte t-il par la même occasion les autres dirigeants africains inspirés par la prolongation anticonstitutionnelle des mandats présidentiels de respecter les constitutions de leurs pays, d’éviter à leurs peuples des épreuves difficiles, des discrédits, le désintérêt à la démocratie et partant à la politique.
Le Conseil Exécutif National :
-    demande au Président de la République du Niger de poursuivre la consolidation et l’approfondissement de la démocratie par l’organisation des élections crédibles en 2020-2021 ;
-    de promouvoir la bonne gouvernance économique et administrative ;
-    de poursuivre de manière implacable, la lutte contre la corruption et les infractions assimilées dans tous les secteurs de la vie nationale.
Transparency International Niger est prête à soutenir des efforts d’assainissement de la vie publique que le Président de la République engagerait dans le but de garantir le bonheur au peuple nigérien.
Par ailleurs, le Conseil Exécutif National :
-    rend hommage aux forces de défense et de sécurité qui se battent jour et nuit au prix de leurs vies pour garantir la sécurité aux citoyens nigériens ;
-    condamnent les attaques internes et agressions extérieures qui  sont les faits des criminels de toutes sortes ;
Enfin, le CEN exhorte tous les citoyens nigériens à mettre en avant l’intérêt général, l’esprit patriotique, la paix et le développement.

Fait à Niamey, le 28 octobre 2019

Pour le CEN
Le Président
Maman WADA

Lu 367 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A Propos de l'Auteur

Newsletter

BON À SAVOIR

Les cas dont traitent les CAJAC vont de la corruption à petite échelle à la grande corruption impliquant des centaines de millions de dollars. Les cas des secteurs et des thèmes, tels que : la passation des marchés publics, la privatisation, l’environnement, les droits de l’homme, la santé, l’éducation, le judiciaire, la douane, les services d’immigration, les permis d’exploitation des petites entreprises, etc…

joomla vector social icons

Nos Partenaires

LOGO-OXFAM-FRANCE.pngNational_Democratic_Institute_NDI_Logo_290313.jpgarton1841.jpgosiaI.jpgtimonde.jpgue.gif